Menu

Installation solaire thermique

Centrale solaire
thermoélectriques

Accumulateur solaire

Accumulateur solaire

Un réservoir de stockage solaire est un réservoir qui sépare l'énergie solaire de la collecte d'énergie. C'est-à-dire qu'il est fréquent, notamment dans le domaine de l'énergie solaire, que l'énergie électrique que l'on souhaite utiliser ne corresponde pas à l'énergie électrique obtenue à un moment donné. Par exemple, de l'eau chaude peut être nécessaire la nuit, mais le rayonnement solaire n'est pas disponible pour la chauffer.

Pour ce faire, l'accumulateur stocke l' énergie thermique des capteurs solaires. Cela peut être considéré comme une batterie qui stocke de l' énergie thermique.

Lorsque le système a besoin, par exemple, d'eau chaude sanitaire, l'accumulateur fournit cette eau chaude et la remplace par de l'eau froide. L'eau froide traversera le circuit de capteurs solaires exposés au rayonnement solaire et augmentera son énergie thermique. L'eau chaude retourne à l'accumulateur pour quand c'est nécessaire.

L'accumulateur solaire est constitué d'un réservoir en métal en matériau synthétique isolé. À son tour, l'accumulateur incorpore un ou deux échangeurs de chaleur ou des échangeurs de chaleur dans son installation. Ces échangeurs vous permettent d'optimiser votre sécurité afin d'éviter les risques de fuite et de perte d' énergie thermique.

L'accumulateur est en position verticale. De cette manière, la stratification de la température est exécutée plus facilement et efficacement, il n'est donc pas nécessaire que la totalité du réservoir soit à la température définie. Avec cette position verticale de l'accumulateur, on obtient un rendement thermique supérieur des capteurs solaires et on évite à nouveau les pertes thermiques dues à la thermodynamique des éléments.

Types d'accumulateurs solaires

La taille de l'installation solaire est l'élément le plus important pour choisir un type d'accumulateur ou un autre.

Pour les petites et moyennes structures, il est habituel que le réservoir lui-même contienne également de l'eau potable. Par contre, dans les installations solaires thermiques de grandes et complexes dimensions, il est essentiel que d'autres dépôts inertiels intermédiaires soient progressivement établis, afin de pouvoir y stocker l' énergie thermique qui sera ensuite transférée à l'accumulateur solaire.

De plus, selon que les échangeurs de chaleur sont à l'extérieur ou situés à l'intérieur du condenseur, on peut obtenir d'autres variantes. Si le réservoir ne dispose pas de l' échangeur intégré, l'eau est chauffée à l'extérieur, tandis que, si elle est incluse à l'intérieur, l'accumulation d'eau et l'élévation de température qui en résulte sont produites dans le même réservoir.

L'accumulateur peut être placé au-dessus des capteurs solaires ou ailleurs dans l'installation. Dans le premier cas, il s'agit d'un système de thermosiphon solaire; Le fluide qui circule entre les capteurs solaires et l'accumulateur ne nécessite pas de pompage. Dans un deuxième temps, un apport d'énergie électrique est nécessaire pour pomper le fluide. Dans ces cas, l'énergie fournie peut provenir d'une autre source d'énergie renouvelable ou directement du réseau électrique.

valoración: 3 - votos 1

Dernier examen: 25 avril 2019